Propreté

Pour en finir avec les étendues de verres plastiques jetés au sol, abandonnés dans les rues ou sur les espaces verts, voici venu le temps des biens durables, qui implique un changement de mode de consommation. Les verres réutilisables permettent de diminuer de 80% le volume des déchets sur un évènement.
S’il reste encore au sol des serviettes en papier, des cannettes de verres ou d‘aluminium, des assiettes et couverts plastiques ou autres barquettes de frites, les comportements changent. Dès lors qu’il y a moins de jetable, le public va alors faire l’effort de trier davantage et de jeter ses déchets dans les poubelles. C’est un effet positif de la mise en place des gobelets réutilisables.
Les lieux demeurent propres et agréables.
Grâce à ce petit geste, les utilisateurs contribuent à la préservation de l’environnement et des paysages.


Verres réutilisables ou verres compostables ?

Fini la vaisselle en plastique jetable, voici la vaisselle compostable ! Une alternative géniale ! De prime abord, l’idée est séduisante. Pourtant le compostable n’entraine pas le changement de comportement. Bien au contraire, sous couvert du label « compostable », tombent alors les dernières réticences à jeter les verres au sol : « Puisque c’est compostable, balance ! ».

Pourtant, il faudra bien prendre le temps de ramasser les verres à la fin de l’évènement, de les trier et de tenter de les composter. Le résultat n’est pour l’heure pas probant.
Aussi, ne faut il pas des matières premières pour fabriquer les verres compostables ? On utilisera alors la même quantité d’énergie pour fabriquer un verre compostable que réutilisable. Mais après la première utilisation, le verre compostable n’a plus d’utilité alors que le verre réutilisable n’est qu’à l’aube d’un long voyage à travers les nombreux événements pour lesquels il va servir.
La vaisselle compostable en général et le verre en particulier ne modifient en rien le volume des déchets. L’effet pervers et demeurent consommateurs d’énergie au même titre que les produits jetables traditionnels.


Lavage et recyclage :


Pour être lavé en machine et afin de respecter les normes d’hygiène, le verre réutilisable a besoin de 6 à 10 centilitres d’eau.
En fin de vie , le verre réutilisable trouve une seconde vie. Fondu, il est recyclé en cendriers de plage, en porte-verres, en grattoir à givre pour voiture…

 

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).